Les applications de trop

On voit tant de choses apparaitre sur l’App Store que plus grand chose surprend. Il y a toutefois de limites à ne pas dépasser.

Les USA sont un pays où la législation sur les armes à feu est des plus permissives au nom de la liberté de chacun à se défendre. La puissante NRA veille avec jalousie sur le 2ème amandement de la constitution américaine. Ce n’est heureusement pas la même chose dans tous les pays.

Cynisme absolu, des applications, venant de l’autre coté de l’Atlantique et disponibles sur l’App Store, permettent de calculer la déviation des projectiles de fusils de snipers. L’exemple donné est le M110 américain (arme militaire) pour lequel les réglages sont donnés en fonction du projectile. Au vu du public à qui se destine l’iPhone et l’iPod, de telles applications n’ont, semble-t-il, rien à faire sur l’App Store. Elles seraient plus à leur place dans les arsenaux militaires.

Il est vraiment dommage qu’Apple puisse laisser passer de telles applications alors que d’autres bien plus inoffensives sont rejetées (Orange TV par exemple). Sans faire le procès de l’Amérique, le mélange des genres est ici largement hasardeux. Nous espérons que ces applications retourneront dans les arsenaux.

Il va de soit que leur nom sera pas cité.

Taggé avec: ,

4 Commentaires

  1. « de telles applications n’ont, semble-t-il, rien à faire sur l’App Store. Elles seraient plus à leur place dans les arsenaux militaires. »

    Le même genre d’application existe pour Palm et Windows Mobile depuis des années, pourquoi pas pour l’iPhone?

  2. La remarque est juste. L’opinion reste identique.
    Quelque soit la plateforme, ce type d’application devrait rester dans les arsenaux.

    Pourquoi réagir sur l’App Store ? La force du magasin en ligne Apple est justement de mettre à disposition sans effort tout type d’application. C’est tellement efficace que tous les concurrents copient le modèle.

    Quand un modèle a du succès, il est juste de faire plus attention à ce que l’on diffuse d’autant que les modèles d’armes proposés sont clairement hors d’un cadre sportif.

    De même, dire que c’est simplement une application qui utilise des données mathématiques et physiques, c’est faire l’autruche.

  3. Ces applis ballistiques sont utilisées par les amateurs de tir sportif, ça n’a rien à voir avec les armes de guerre.

    La confusion vient du fait que celle qui se trouve sur l’App Store a été écrite par un fabricant de fusils, qui compte sur le prestige de son M-110 pour vendre beaucoup d’applis parce que c’est une arme de haute précision bien connue. Mais le logiciel peut utiliser n’importe quel profil d’arme, et personne ne va l’utiliser avec un M-110 vu que de toute façon le fusil n’est pas en vente libre.

    Ces applis sont déjà téléchargeables sans effort, elles sont couramment développées pour MS Windows (plusieurs centaines de millions d’utilisateurs, bien plus que l’iPhone) et divers PDA/smartphones. Et il est normal de voir arriver une version pour l’iPhone.

    À mon avis c’est vous qui faites l’autruche en refusant de mettre des liens vers l’App Store ou les autres exemples que j’ai donné. Même si ces applis étaient interdites, ce qui n’est PAS le cas, les gens feraient la même chose à la main avec une feuille de calcul dans Excel ou OpenOffice. Il suffit de connaître les formules pour effectuer les calculs. Personne ne peut l’empêcher.

    Plein d’observateurs (blogueurs, reporters) se plaignent du fait qu’Apple décide ce qui est autorisé ou pas sur l’App Store, et refuse des applications sans raisons claires. Ils se demandent au nom de quoi Apple peut s’ériger en censeur. Mais vous faites un peu la même chose, vous décidez ce qui est acceptable ou pas à la place des gens. On dirait que vous réagissez comme les parents inquiets parce que leurs enfants écoutent du rock gothique (inspiré par Satan, brrrr !), ou ceux qui pensent que les jeux vidéo vont transformer leurs enfants en serial killers.

  4. Ce n’est pas faire l’autruche que de ne pas citer ces applis. C’est éviter de leur faire une pub inutile. Elle ne sont pas illégales, juste inappropriées.

    Il ne faut pas oublier à qui se destine majoritairement les applis de l’App Store : des jeunes et moins jeunes. Essaie de trouver un opérateur qui les propose sur son portail. En France (et donc en Guadeloupe) aucun ne le fera. C’est certes léser quelques amateurs (au vu des armes proposées -- M24, M107, M110 et SR16, toutes des armes de guerre US -- j’en doute) mais au profit de la masse. Pour tous ceux qui l’utiliseront bien, il est nécessaire de penser à celui qui l’utilisera à mauvais escient.

    Oui les applications ne sont pas interdites (et heureusement), elles ont leur public en des endroits adaptés. Ici, l’opinion est que l’App Store n’est pas un lieu approprié pour celles-ci. Rien de plus.

    L’amateur éclairé saura de toutes les façons trouver de quoi faire ses calculs balistiques avec ou sans l’App Store comme vous l’expliquez plus haut. Donc c’est bien la preuve qu’elles n’y ont pas leur place. Enfin comparer une tendance musicale avec un fusil de tireur d’élite ayant 800m de portée « utile » est plutôt osé.

    Merci dans tous les cas de partager votre opinion.

Laisser une réponse