Frustration d'usage sur la messagerie instantanée mobile !

processone

Un article Services Mobiles

A une semaine de l’événement Le Mobile 2.0 qui se tient à Paris, Process One, l’éditeur français de solutions de messagerie instantanée (présent sur la table ronde Les réseaux sociaux au cœur du mobile), révèle que 60 % des utilisateurs de portables enverraient moins de SMS s’ils savaient mieux comment utiliser les services de messagerie instantanée (IM) mobile. Même si aujourd’hui, la plupart des appareils mobiles proposent ce service, seuls 35 % des utilisateurs interrogés y ont recours, lui préférant l’envoi du moyen de communication qui reste dominant, le SMS.

Au Royaume-Uni, environ 6,5 milliards de SMS sont envoyés chaque mois. Toutefois, l’étude montre que les utilisateurs sont de plus en plus frustrés par les possibilités que leur offre cette fonctionnalité. 58 % des personnes interrogées citent le nombre limité de caractères comme étant le plus gros élément de frustration, devant le manque de communication en temps réel (22 %) et le manque de prise en charge de contenu multimédia tel que les vidéos (20 %).

« Il existe une grande opportunité pour les opérateurs de téléphonie mobile de sensibiliser leurs utilisateurs aux avantages de la messagerie instantanée mobile », explique Mickaël Rémond, PDG de Process One. « Même s’il reste très populaire, le SMS n’a pas évolué avec les habitudes de communication de l’utilisateur. Avec les derniers appareils mobiles, le consommateur veut pouvoir bénéficier d’une communication interactive, et en temps réel pour mieux échanger avec ses amis et ses collègues ». Les SMS et les appels à partir d’un téléphone portable se sont généralisés, de manière économique et sans obstacle lié au changement de réseau, l’étude nous apprend que l’élément clé du succès de la messagerie instantanée mobile sera l’interopérabilité. En effet, plus des deux tiers des personnes interrogées utiliseraient plus souvent cette fonctionnalité si leur opérateur leur proposait un service unique qui leur permettrait d’échanger avec des contacts sur d’autres réseaux.

La tarification reste un sujet assez flou aux yeux de nombreux utilisateurs de messagerie instantanée, étant donné que presque la moitié des personnes interrogées ont fait savoir que le prix « apparemment » élevé représentait pour eux l’obstacle le plus important à l’utilisation des services de messagerie instantanée mobile. Cependant, il est intéressant de noter que la majorité des utilisateurs (40%) préféreraient payer pour chaque message envoyé, plutôt que de souscrire à un abonnement mensuel peu coûteux (30 %) ou à un abonnement moins cher grâce à la diffusion de publicité (30%).

« Les tarifs pratiqués dans le domaine de la messagerie instantanée mobile doivent absolument être plus clairs. Il est évident que les gens veulent utiliser des services proposant des tarifs corrects ; les possibilités pour les opérateurs de téléphonie mobile de développer des tarifications innovantes sont immenses, que ce soit au forfait ou sous la forme d’options payantes pour des services de messagerie instantanée mobile tels que l’historique des messages ou le téléchargement de fichiers », indique Mickaël Rémond. Cette étude a été menée en collaboration avec la société d’étude de marché indépendante TNS, auprès de 2 000 utilisateurs de téléphones portables au Royaume-Uni. *Selon Mobile Data Association (MDA), octobre 2008

Taggé avec: , ,

Laisser une réponse

Current ye@r *