Le Sénat se penche sur vos données personnelles

Vous avez été très nombreux à nous interpeller par mail ou à laisser un commentaire pour connaitre les logiciels fautifs que nous évoquions dans le précédent article.

Ce que l’on peut dire sans accabler personne, c’est que sous le couvert de fonctions sociales, on vous fait avaler bien des nouveautés avec pour seul but, dans de très nombreux cas, de construire des bases de données d’informations sur vous que vous n’auriez certainement pas offertes de votre propre chef .

Et cela sans rien vous dire !

Le Sénat, comme le montre cet article des Echos, se penche sur la question, et leur réponse de sénateur n’ira pas forcement aussi vite que la musique, de plus sous la pression leur « réponse » ne sera pas forcement dans le sens de protéger vos intérêts …

Pour « Opt-in » tant réclamé par la CNIL, vous l’avez déjà vu dans les préférences des logiciels ? Nous, non !

Apple dans son filtrage se borne à protéger et son firlmware et ses intérêts économiques, ils ne s’occupent pas du tout de vos petites histoires personnelles.

Le plus marrant dans l’histoire, c’est que l’on fait grand cas d’une faille de sécurité qui permet d’accéder illégalement dans les SMS de votre iPhone depuis Safari, faille que seul 3 mecs balèzes sont en mesure de réaliser avec pas mal de matériel, alors que vous installez volontairement cent fois plus de logiciels qui font pire !

Souvenez-vous que les rares logiciels enlevés d’AppStore pour « manque de savoir vivre » l’on été suite à des levées de bouclier des utilisateurs finaux.

Vous ne voulez plus que l’on vole vos données, vous voulez plus de transparence.

Dites le !

Taggé avec: , ,

Laisser une réponse