Test de Robokill, une belle interface iPad pour dégommer des robots

Robokill, c’est un jeu de tir dans un environnement 2D futuriste à l’esthétique irréprochable si l’on est pas accro à la 3D.

Il s’agit d’un jeu typiquement iPad avec plus de 75 niveaux avec l’éditeur de son robot tueur, ses 13 missions et plus de 50 ennemis plus foudroyants les uns que les autres. Robokill risque de vous faire passer pas mal de temps sur votre iPad !

Le pilotage de votre robot est certes en mode 2D avec une vue d’en haut  mais il est agréable et simple grâce à deux boutons de contrôle situés à droite ( déplacement) et à gauche de l’écran (tir).

La maitrise du tir et du déplacement ne prend que quelques minutes. N’oubliez pas que le fait d’être un robot vous donne l’aptitude de tourner sur vous-même à 360 degrés.

On pourra seulement lui reprocher de ne pas avoir, vu son prix assez élevé, une interface en langue française.

Une fois dans l’action, il faut bien dire que le français ne va plus trop vous manquer. Il n’y a guère que les temps de narration et de paramétrage des options qui constitueront, pour les allergiques à l’anglais, un réel handicap.

Pour vous mettre dans l’ambiance, l’histoire est celle d’un séjour mouvementé à bord d’une station orbitale située sur un satellite de Mars nommé Titan Prime. La station est dans la détresse. Elle est envahie par des robots hostiles et l’on compte sur vous pour reprendre la situation en main.

Dans un avant-poste désolé, balayé par les rayons ultraviolets, et infesté d’engins ultraviolents, des tourelles et des explosifs remplissent les pièces. Vous devrez tout simplement faire le ménage sur cette station en détruisant les robots ennemis (en vert) tout en prenant soins de récupérer l’arsenal qui vous permettra de gagner en force de frape et ainsi de passer les niveaux.

Vous trouverez des liasses cachées dans des caisses et ainsi enrichi, vous pourrez acheter des armes plus redoutables. Les armes peuvent se combiner entre elles. Elles sont à disposition dans l’inventaire. On peut avoir sur son robot quatre armes: deux dans les « mains » et deux sur les « épaules ». Il ne faut pas hésiter à revendre des armes pour en racheter de plus performantes.

Une carte permet de s’y retrouver parmi les pièces de la station et de voir sa progression dans le jeu.

Méfiez-vous, car parfois les caisses sont piégées et prenez garde dans votre élan à ne pas basculer dans le vide lors de la traversée de passerelles !

Attention, n’arrêtez pas de vous déplacer ou ce sera rapidement votre fin car les robots verts fondront sur vous comme des mouches sur un pot de miel !

Pour l’agrément, la musique de fond peut être remplacée par celle de votre iPod. Il suffit de démarrer la musique de l’iPod en premier. Vous pouvez bien entendu mettre le fond sonore en pause par un simple clic sur l’icône son intégrée au jeu.

Robokill est un jeu mortellement violent qui vous donnera du fil à retordre pour survivre dans cet univers de machines infernales.

Lien AppStore

Robokill (5,99€)

Taggé avec: , ,

2 Commentaires

  1. Enorme !!

    je l’ai pris, et je regrette pas du tout !!

Trackbacks

  1. Tweets that mention Test de Robokill, une belle interface iPad pour dégommer des robots | SOSiPhone.com (Le Blog) -- Topsy.com

Laisser une réponse