Siri mais où va votre voix?

Siri est un logiciel de reconnaissance vocale disponible sur iPhone 4S et il a l’intention de devenir votre « Assistant personnel ». Disponible sur un seul modèle de téléphone de la marque à la pomme, il pourrait être sur l’iPad3 et peut être, si les équipes de hackers y parviennent un jour, sur les matériels iPads et iPhones plus anciens.

La particularité de Siri est d’utiliser le language naturel pour interpréter vos souhaits et vos requêtes que vous lui sussurez à son oreille électronique.

Il y a deux aspects de Siri qui font que le logiciel porté sur l’iPhone en fait une chose magique et révolutionnaire.

Tout d’abord, sa capacité à interpréter ce que vous lui racontez, cette faculté fait que l’on se surprend à lui demander des services ou lui donner des ordres comme à une personne physique. Il n’est pas rare de lui dire « Merci »!

Ensuite, Siri est à votre écoute, attentif, il apprend, il apprend sur vous et votre manière d’être. Il emmagasine des informations, finit par savoir qui est votre maman, votre copine, votre boss et les préoccupations les plus courantes qui hantent vos jours.

Siri sait un tas de chose sur vous, il sait même où et quand vous lui demandez un service. Comme tout bon assistant que ne souhaite pas se faire virer, s’il fait une erreur, il fait de son mieux pour ne pas recommencer une seconde fois.

Siri, sait aussi interpréter vos « bêtises » et y répondre avec « humour ». Demandez-lui de vous épouser, vous verrez sa réponse…

Siri, est donc une extraordinaire base de données sur vous.

Siri ne doit pas oublier qui vous êtes pour être votre fidèle serviteur. De mieux en mieux informé, il vous donnera de plus en plus de réponses pertinentes.

Maintenant pensez à ces millions d’iPhones qui collectent via Siri des informations. Nous avons certainement du signer un accord de confidentialité, mais rien n’est certain et qui s’en préoccupe?

Siri ne sera-t-il pas un jour en mesure d’aider votre voisin en fonction de ce qu’il a appris sur vous si ce dernier avait l’idée de l’interroger à votre sujet? Cette idée vous dérange-t-elle ?

Clairement, c’est cette capacité d’apprentissage de Siri qui est technologiquement bluffante, est aussi potentiellement une oreille sur votre intimité.

Reposant sur les Nuages qui stockent tout, ces fameux Clouds où il y a maintenant votre vie, Siri va lui aussi engranger toutes vos paroles, lieux, centres d’intérêt, contacts… dans le gros ordinateur d’Apple.

Cupertino saura jusqu’au timbre de votre voix, sauvegardera vos émotions que vous pensiez ne réserver jusqu’à maintenant qu’à vos proches.

Siri traite et analyse l’ensemble de ces informations en utilisant un amalgame d’applications, comme la reconnaissance vocale, une restitution de sortie en voix naturelles, un algorithme de recherche de la langue couplé à un moteur de réponse sophistiqué de type Wolfram Alpha. Fort de tout cela, il construit une compréhension contextuelle de vous et stocke l’information pour plus tard…

A première vue, cette idée des grosses sociétés d’informatique d’engranger des informations sur nous n’est pas une nouveauté, Apple ne suit que les traces de Google, Amazon et FaceBook qui font des profiles depuis des décennies sur nos recherches, nos habitudes d’achat et notre entourage.

Ce qui change avec Siri, c’est que ce n’est pas une parcelle de votre personne devant votre ordinateur au moment de la recherche puis de la commande d’une paire de pompes, mais de votre vie du matin au soir avec vos joies, vos peines, et toutes vos humeurs. Une oreille discrète qui écoute le moindre souffle qui sort de votre bouche!

Cette technologie qui nous amuse, ne serait pas source de tracas sans l’érosion progressive et inflexible de notre propre intimité que l’on voit s’amplifier depuis 10 ans.

Les constructeurs et éditeurs de logiciels, FaceBook en tête ne devraient-ils pas avoir l’obligation de baisser le lourd rideau qui cachent ce qu’ils collectent sur nous? Cherchez la page de demande de communication de vos données personnelles sur FaceBook, pas facile de la trouver…

Nul doute que Siri sera un assistant vertueux, même si Apple a récemment retiré ses informations sur la Confidentialité Siri, une version mise en cache est toujours disponible. Il est probable que Apple propose une version actualisée dans les jours ou des semaines à venir.

La page donne des indications sur les types de données nécessaire pour que Siri fasse sa « magie ».

Il est indiqué que Siri recueillera deux types de données: les données utilisateur et les données d’entrée vocale, ce que Apple définit comme suit:

« Des données d’utilisateur envoyé à Apple permet à Siri de aider quand vous dites des choses comme «Appel Papa » ou « Comment puis-je aller au travail d’ici? « 

Des données d’entrée vocale utilisées par Apple pour traiter votre demande, pour aider Siri à mieux reconnaître ce que vous dites. Ces données peuvent être utilisées pour améliorer la précision et les performances globales de Siri et autres produits et services Apple. 

Des données d’entrées vocales associées votre façon de parler, ces commandes peuvent inclure:
Les enregistrements audio
Les transcriptions de ce que vous dites
Le données de diagnostic, tels que le type de matériel et les spécifications du système d’exploitation
utilisé… »


Bref, des définitions larges, ou Siri pourra collecter un vaste éventail de renseignements personnels à propos de ses utilisateurs.

En d’autres termes, Siri est capable de recueillir beaucoup plus que de simples requêtes ou commandes.

Il pourra pas exemple, apprendre que votre fils se prénomme Gérome, qu’il a un smartphone d’après son numéro de téléphone stocké sur sa fiche, Il saura aussi que vous l’appelez lorsque vous allez le chercher à la sortie de son école. Siri connaitra l’heure et la sortie de l’établissement de votre fils et il y aura certainement quelques autres indiscrétions que vous n’aurez pas pu vous retenir de lui transmettre à propos de votre cher enfant!

Cette évolution de Siri a souvent été soulevée par les développeurs avant la vente du produit à Apple. Leur principale préoccupation était de savoir si les clients leur accorderaient une confiance suffisante pour stocker toutes ces informations les concernants? Ils savaient que sans cette aval utilisateur, il n’y aurait pas de progression de qualité de l’assistant…

Maintenant que Siri est sur les serveurs d’Apple, la question est de savoir si l’on peut sur le long terme faire confiance à Cupertino et surtout si ces données privées et personnelles sont suffisamment protégées contre un piratage?

Allez, on croise les doigts et on répond tous en coeur à Siri qui demande « Que puis-je faire pour vous? »

Notez que si vous avez peur de toutes ces informations stockées sur vous, vous pouvez désactiver Siri ou rester avec votre bon iPhone 4.

Taggé avec: , , , ,

3 Commentaires

  1. Encore l’ombre de Big Brother qui plane …. personnellement c’est beaucoup de bruit pour rien à partir du moment ou on a rien à cacher.

    Savoir qu’Apple connaisse le prénom de ma fille et l’adresse de l’école ou elle va ne me pose pas de problème. Et puis Apple n’est pas dans une utilisation abusive des données comme Google le fait …
    (Précisons que la NSA a un bureau au siège social de Google ….)

    Donc personnellement, je ne vois pas le problème, le reste est une posture idéologique (pour le principe)

  2. Dans un pays comme le notre, la CNIL veille au grain. Et puis comme le dit tomawak, il existe des tas d’info que l’on partage ( ou que d’autre partage sur nous…) sur le Net depuis des années. Le progrès a un prix, et cela ne touche notre liberté de penser ou de nous exprimer librement à moins d’être totalement parano, je ne pense pas que le boulanger du coin vous regardera de travers parce que vous avez demandé à SIRI le prix de la baguette de pain le moins cher du quartier. Ou alors c’est qu’il collecte des informations sur vous depuis des années 😉 .

  3. En tous cas, pour moi l’avancée technologique a un prix et doit forcement aller au delà des barrières posées il y a « X »années. Evoluons avec notre temps!!
    Siri est redoutable et fait parti de l’avenir…..qui n’a pas imaginé une seule fois parler a sont ordinateur ou sont téléphone pour transcrire nos pensées ?! alors nous y sommes !!!

Laisser une réponse