Vente forcée de 710 iPad pour des élèves à Blankenberge (Belgique)

Il y a des décisions assez surprenantes. Tel est le cas de l’école de Blankenberge qui maintient son obligation d’avoir un iPad pour suivre sa scolarité.

Les 710 élèves du collège de Sint-Pieter et l’école de commerce de Sint-Jozef de Blankenberge devront avoir dans leur cartable un iPad pour la rentrée du 3 septembre!

Quelques parents se sont opposés à cette discrimination. On vous laisse imaginer le budget rentrée scolaire pour les familles nombreuses… Rien n’y a fait, la direction des établissements confirme l’adoption de l’iPad obligatoire.

Bien entendu, certains parents ont déjà pris la décision de changer leurs enfants d’école. L’histoire ne dit pas si cela a généré un courant inverse de parents favorables aux cours exclusivement sur iPad.

Voilà qui va faire les affaires de Cupertino. Il sera intéressant de suivre les résultats obtenus pour confirmer que ce n’est pas l’outil qui fait la qualité des cours.

Les collèges voisins vont bien se marrer lorsque les effectifs seront au chômage technique pour batterie non rechargée, casse ou vol.

Source

Taggé avec: , ,

4 Commentaires

  1. il n’est pas mentionné si c’est une école privée et dans le cas contraire je trouve que c’ est le système scolaire qui doit fournir les outils et non pas les parents surtout à ce prix

    • C’est un établissement privé catholique avec une forte proportion de flamands et cela n’excuse pas la dérive high-tech qui n’est rien de plus que discriminatoire à l’inscription.

      • Non, les flamands ne sont pas des oiseaux roses… c’est une importante communauté située majoritairement au nord de la Belgique. Ils s’opposent au propre comme au figuré aux Wallons francophones situés dans la partie basse du pays.

  2. Je voi pas le rapport ????

Laisser une réponse