Cortex Camera, illusion d’optique et description mensongère sur AppStore

Allons bon, on pourrait obtenir des clichés avec plus de 12 Millions de Pixels avec un l’APN d’un iPhone 5 limité à 8 Millions de Pixels?

C’est ce que tente de nous faire croire Cortex Camera et ses 2,69€. Illusions et désillusions, sans crier à l’arnaque la plus basique, cette accroche marketing est totalement fausse.

Bon sang, arrêtez de trembler lors des prises de vues!

Non pas que l’application ne soit pas en mesure d’améliorer le grain de vos photographies en limitant le bruit, c’est forcement réalisable puisque cette opération est possible avec la majorité des logiciels de retouche photo… gratuitement!

En revanche, pour augmenter réellement le nombre de pixels physiques, il n’y a pas d’autre solution que de changer l’APN de votre iPhone 5. Bien entendu, changer l’électronique de l’appareil photo n’est pas au programme et vous n’aurez avec Cortex Camera qu’un effet d’optique.

Comment font-ils pour faire des photos aussi floues? On voudrait le faire, on n’y arriverait pas!

Votre photo iPhone 3, 4 ou 5 est forcement limitée à son capteur d’origine. Faire payer 2,69€ de l’interpolation c’est quand même très cher pour de la poudre aux yeux!

Conclusion, n’achetez pas, ou du moins n’achetez pas à ce prix un simple algorithme de retouche d’image. Cet avis n’engage que nous, vous êtes libre.

Parfois, on se demande comment Apple peut laisser passer des affirmations aussi fausses et aussi grossières pour faire des ventes.

Lien AppStore

Cortex Camera pour iPhone

Cortex Camera (Lien AppStore)
Note AppStore: 
3.49 EUR - version 2.18 - 3.4 Mo

Taggé avec: , , , , ,

4 Commentaires

  1. Comment peut on écrire autant de conneries en si peu de phrases?
    Merci de vous être inspirer de mon article… Mais si vous l’aviez bien lu, vous auriez vu que de:
    1/ L’amélioration ne concerne que l’APN de l’iPhone 5
    2/ Le DEv’ de l’Apps qui n’est pas un jeune louveteau dans le monde de la photographie, prouve À+B les résultats de son Apps

    Je ne te dit pas merci Philippe

    • On n’a pas essayé de dire « autant de conneries en si peu de phrases » et donc par conséquent on ne s’est pas inspiré de ta prose.

      Un avis en valant bien un autre, notre avis est recevable sauf démonstration contraire par un photographe pro.

      Un Dev qui annonce transformer logiciellement un APN de 8 en 12,5 c’est un peut comme un mec qui t’assure pouvoir transformer de la margarine en beurre…
      Notre coup de gueule, n’est pas contre les capacités potentielles de l’app mais la réclame AppStore que nous pensons trompeuse.

      C’est au lecteur de décider si le flou rédactionnel vaut les 2,69€ demandés pour Cortex;
      Perso, à ce prix je m’en passe.

    • Je suis quand même tenté de dire que pour faire des photos aussi dégueulasses avec un iPhone 5, il faut avoir un méchant besoin de fourguer son application.
      Sauf à avoir un parkinson, avoir ces résultats avec l’application native tient du prodige.

      Je ne sais pas, essayez de photographier votre clavier et comparez !

  2. Et pourtant, en prenant plusieurs photos, justement à main levée par exemple pour assurer le léger décalage nécessaire puis en moyennant ces photos après les avoir recalées les unes par rapport aux autres (cela demande quelques techniques de reconnaissance de formes)… Certes, c’est une technique de « super-résolution » logicielle qui, donc, n’augmente pas la résolution physique du capteur par magie ; mais elle permet bien d’avoir une résolution infinie pour peu qu’il y ait une infinité de photos d’un même sujet ayant chacune un cadrage légèrement différent… Cette technique est couramment utilisée en astronomie où les images issues initialement de webcam basse définition permettent de composer des clichés en haute résolution. Bien sur, nous ne parlons pas là de techniques d’assemblage d’images (panorama) qui, elles, augmente la résolution par l’augmentation « virtuelle » de l’angle de prise en vue. Néanmoins, lorsque ces logiciels sont biens faits (www.kolor.com par exemple), ils peuvent augmenter la résolution des zones de recouvrement par la technique qui nous intéresse là.
    Voir en partie : http://en.wikipedia.org/wiki/Superresolution
    Ces article a le mérite de nous faire réagir mais la mise en garde vis à vis de ce type de logiciels basée sur une règle qui serait : on ne peut obtenir un cliché de meilleure définition que celle du capteur physique est erronée.

Laisser une réponse