Êtes-vous bien couvert? L’ARCEP propose son atlas géographique de couverture réseau

L’ARCEP a rendu public son rapport annuel de qualité du service mobile. De belles cartes illustrées par département permettent d’avoir une vue précise de la couverture réseau des 4 opérateurs Français. Les chiffres de couverture nationale sont devenus très serrés.

SFR 98,6 %, Orange 98,5 %et  BouyguesTelecom 94,8 % sont au coude à coude pendant que Free Mobile plafonne à 37,3% avec ses antennes. L’accord d’itinérance Orange permet au nouvel opérateur de compenser la faiblesse de ses infrastructures.

En 2012, on constate que le pourcentage de couverture de la population n’est plus un facteur suffisant pour choisir son opérateur. Il est préférable de regarder de près la qualité de la voix sur leur réseau et leur capacité à proposer de l’Internet mobile.

Pour faire cette étude, le régulateur a mis à l’épreuve les réseaux de nos opérateurs en utilisant 223 critères. Le résultat n’est pas surprenant, cette année c’est encore Orange qui remporte la palme avec 192 premières places ou ex-aequo.

SFR est loin derrière avec seulement 83 premières places, BouygesTelecom s’octroie 54 premières places et Free Mobile seulement 34.

Orange confirme ainsi la puissance de ses infrastructures avec les investissements de ses dernières années. La généralisation du 3G+ puis du H+ ont fait exploser à la hausse les débits descendants. Depuis une antenne Orange, vous serez à 7 Mbps pendant que les autres plafonnent à 3,5 Mbps.

Free Mobile, profite indirectement de la force de l’infrastructure de l’opérateur historique, ce qui lui sauve la mise. Il faut toutefois noter que si actuellement, vous pouvez téléphoner sans problème majeur avec Free, les résultats montrent de grosses difficultés pour l’acheminement des datas. Les SMS, MMS, la vidéo et les connexions datas sont très nettement inférieures à la moyenne.

L’ARCEP promet de donner une étude séparée du réseau de Xavier Niel début 2013.

Depuis l’arrivée de Free sur le marché, de nombreux contrats opérateur ne vous lient plus par engagement, les prix ont fondus mais se tiennent dans une fourchette de quelques €uros. Avant de sombrer sous les charmes de l’un ou de l’autre, consultez les cartes de couverture réseau (pdf) que propose l’organisme de régulation de Telecom, cela pourra vous éviter de payer de l’illimité sans pouvoir en profiter…

A titre d’exemple, avec l’iPhone 5 un opérateur H+ est pour l’instant le meilleur compromis. La page 123 du rapport est un bon indicateur de performances moyennes avec un réseau voix/3G.

Attention aux sirènes marketing qui annoncent de la 4G, votre smartphone en est-il capable? Par exemple, les iPhones se bornent au mieux à pouvoir utiliser les réseaux H+. Avec le dernier terminal Apple, vous n’aurez jamais les débits 4G LTE que l’on vous annonce, il n’est tout simplement pas compatible avec les normes Française.

source: arcep

Taggé avec: , , , , , , ,

Laisser une réponse